Technologie sur le Lieu de Travail : Exposition et Attentes

Alors que la technologie continue d’influencer de nombreux aspects de notre vie, de la communication aux loisirs en passant par les transports, ces changements que nous expérimentons influencent nos attentes futures. Si je peux passer un appel vidéo avec mes amis et ma famille à l’étranger, pourquoi n’en est-il pas de même avec mes collègues ? Si je peux collaborer avec un designer à Londres pour un projet personnel, pourquoi ne puis-je pas mettre en œuvre cette productivité à distance dans mon travail ?

Ceux parmi nous qui se souviennent de la vie avant Internet ont utilisé durant leurs études des montagnes de livres, de classeurs et de dossiers. Regardez le contraste avec la génération Y, qui à la grande majorité, a rendu des devoirs au format digital et passé ses contrôles continus sur ordinateur. L’intégration de la technologie dans les salles de classe a généralisé son utilisation pour les tâches éducatives, et établi des attentes quant à son rôle dans d’autres aspects de la vie, de l’emploi aux divertissements en passant par les rencontres amoureuses.

Comme l’a expliqué Peter Adams de la société Avant Homes au cours de notre table ronde CIO Watercooler, lorsque quelqu’un grandit entouré d’ordinateurs dans la salle de classe, il est plus à même d’accéder à la technologie, et cela détermine ses attentes par rapport à sa vie future. Ainsi, grâce à une plus grande exposition à la technologie pendant toute la phase de développement cognitif, la jeune génération met en place d’autres habitudes et développe d’autres attentes en ce qui concerne le monde du travail.

La jeune génération met en place d’autres habitudes et développe d’autres attentes en ce qui concerne le monde du travail. Cliquez pour tweeter

Cet aspect générationnel est inhérent à la diversité des attentes des employés, explique Peter. Les DSI de ce panel conviennent que ce sont ces attentes qui mettent la pression sur les entreprises afin qu’elles suivent le rythme du développement des technologies de l’information. La technologie fait partie intégrante de la vie des gens en dehors du travail. Par conséquent, si l’accès à la technologie est différent au travail, cela crée un sentiment d’incohérence.

Autrefois, c’était sur le lieu de travail que les gens avaient accès aux dernières technologies de l’information. Avec l’évolution et la baisse des prix, l’innovation technologique est devenue moins coûteuse et l’accès aux outils a été facilité. 

L’innovation digitale progresse de façon exponentielle, les équipements et logiciels informatiques sont très vite obsolètes, et les entreprises ne disposent plus des ressources pour suivre l’évolution des développements technologiques.

Aujourd’hui, notre technologie est portable : nous amenons chaque jour des appareils puissants au travail. Si les employeurs ne fournissent pas l’accès à la technologie que leurs employés réclament, ceux-ci s’en chargeront eux-mêmes. Qu’il s’agisse de connecter leurs propres appareils au VPN ou d’installer un logiciel non réglementé sur leur ordinateur de travail, voici le genre de risques liés au shadow IT qui tiennent les DSI éveillés la nuit.

Notre panel de DSI prévoit que la façon dont les employés veulent travailler va accélérer les changements technologiques dans les entreprises, et que celles-ci, qu’elles soient du secteur privé ou public, vont être mises sous pression si elles veulent tenir la cadence.

Les méthodes de travail ont changé de façon spectaculaire au cours des cinquante dernières années. Les attentes ont évolué. Aujourd’hui, les employés s’autorisent à vouloir aimer leur travail, ils veulent pouvoir travailler sans être ralentis par des outils de mauvaise qualité. Ils ne veulent pas devoir réduire leurs compétences pour gérer une tâche ou relever un défi. Ce type de difficultés affecte la motivation et l’engagement des employés. 

Dans le contexte actuel, ce sont les entreprises qui sont sous pression pour répondre à l’offre d’expérience employé. Une étude de Jacob Morgan a révélé que les sociétés ayant fortement investi dans l’expérience employé ont eu des bénéfices moyens quatre fois supérieurs et un chiffre d’affaires moyen deux fois supérieur aux sociétés qui ne l’avaient pas fait.

Attirer les meilleurs talents est ce qui rend une entreprise compétitive, et offrir une expérience employé intéressante joue un rôle important dans cette acquisition de talents. Donner aux employés l’opportunité et l’accès à une technologie de pointe permet de répondre à leurs attentes, et donne un avantage sur le marché du travail aux entreprises qui pensent de manière holistique.

TECHNOLOGIE SUR LE LIEU DE TRAVAIL

Facilitiez la collaboration de vos équipes

Permettez à vos équipes de travailler de n’importe où et de n’importe quel appareil

Découvrir comment

Il est impossible de parler de ces changements sans mentionner la transformation digitale, mais cette transformation représente bien plus qu’une simple évolution de la technologie. Comme le mentionne Ade McCormack, fondateur du Digital Readiness Institute, au cours de la discussion, adopter dans votre entreprise l’IA, l’IoT et la blockchain n’est pas la clé du succès dans un marché digital. Le succès consiste à développer une entreprise capable de prospérer à l’ère digitale, une époque où la technologie a remplacé l’humain dans certains secteurs professionnels.

Sur ce marché, notre proposition de valeur en tant qu’êtres humains est notre aptitude à appliquer nos capacités cognitives aux défis et aux tâches. Les employeurs doivent donc créer des environnements leur permettant de profiter autant que possible de ces capacités cognitives. Maintenir des structures archaïques comme mesurer la productivité et la valeur, juste du point de vue du temps, peut entraver les chances de compétitivité d’une entreprise.

Une condition préalable essentielle dans la bataille pour attirer les talents consiste à donner aux employés la possibilité d’accéder à leur propre lieu de productivité. Pour certains, ce sera dans un bureau ouvert entouré de gens. Pour d’autres, cela pourrait être sur la route entre deux visites sur sites. Les employés plus jeunes, habitués aux communications en déplacement, sont plus enclins à travailler n’importe où, pourvu qu’ils captent un signal 4G. Lorsque cette connectivité sera remplacée par la 5G, ce potentiel va atteindre des sommets. 

Entraver la mobilité des employés ne fera que les encourager à aller voir ailleurs, dans un environnement plus favorable, avec une plus grande flexibilité. En tant que « clients » véritables d’une entreprise, les employés recherchent le confort, c’est-à-dire un engagement qui ne provoquera qu’un minimum de perturbation ou de déséquilibre dans leur vie. Obliger les gens à aller au travail aux heures de pointe est par exemple contraire à ce besoin, et c’est le type d’exigence qui va vous faire perdre tout avantage. Les entreprises qui résistent à ce changement vont souffrir.

Auteur

    Sunny Dhami est à la tête de l’équipe Marketing Produit pour la région EMEA. Il est responsable de la stratégie Marketing Produit, du positionnement des produits RingCentral ainsi que des partenariats stratégiques en Europe. Sunny est basé à Londres.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *