Catégories

RingCentral blog

Choisissez un sujet

Le Grand Débat sur le Retour au Bureau

Qu'est-ce que les collaborateurs attendent vraiment des employeurs?

Les dirigeants comme les employés continuent de s'interroger sur l'avenir du bureau physique. Alors que les entreprises décident du modèle de travail qu'elles adopteront dans un monde post-pandémique, de nombreux employés attendent avec une certaine anxiété de savoir à quoi ressemblera leur mode de travail. Reviendront-ils au bureau ou adopteront-ils le travail hybride comme la "nouvelle normalité" ?

Cet état d'incertitude a provoqué des inquiétudes, car de nombreux travailleurs se sont habitués à la flexibilité du travail à distance.

Lorsqu'il s'agit de reprendre le travail au bureau, que ce soit à temps plein ou à temps partiel, beaucoup sont encore réticents. Des facteurs tels que le stress des trajets quotidiens, l'éloignement des proches et les problèmes de santé ont contribué à créer de l'anxiété autour du "grand retour".

La dernière étude de RingCentral explore les attentes des français pour l'avenir du travail, ce qu'ils pensent du retour au bureau et pourquoi les entreprises devraient prendre en compte les attentes de flexiblité.

Principales conclusions

54% des Français pensent que le télétravail est devenu la norme

32% ont changé leurs plans de carrière depuis le début de la pandémie

40% sont inquiets à l'idée de rencontrer leurs nouveaux collègues en personne

Réunissez tous vos collaborateurs sur RingCentral

En savoir plus

LES TALENTS SE DÉPLACENT

Les changements de plans de carrière

La crise sanitaire a impacté le contexte économique et le marché de l’emploi. En 2020, selon le Conseil d’orientation pour l’emploi1, le taux d’activité est passé à 71% (-0,6 point par rapport au dernier trimestre de 2019), surtout chez les 25-49 ans. Cependant, la situation économique s’améliore progressivement, puisqu’en Septembre 2021, selon la Dares2, 83 % des salariés travaillaient dans une entreprise dont l’activité est inchangée ou en hausse malgré la crise sanitaire.

Ces changements ainsi que le recours accru au télétravail ont impacté les projets professionnels des employés : 1 Français sur 3 révèle avoir changé ses plans de carrière depuis le début de la pandémie.

Un chiffre plus élevé chez les 21-34 ans, qui sont 41% à avoir envisagé un changement de vie professionnelle, ce qui s’explique notamment par le fait qu’ils aient dû aménager leur domicile pour pouvoir travailler correctement. 26% d’entre eux déclarent également qu’ils accordent davantage d’importance à leur carrière qu'avant la pandémie.

Comment anticiper ?

Qu'il s'agisse de proposer un mode de travail hybride ou d'opter pour le télétravail, les entreprises tournées vers l'avenir doivent tenir compte du désir de flexibilité de leurs employés, pour éviter de perdre leurs meilleurs talents.

0%

chercheront un nouvel emploi si leur entreprise leur demande de venir davantage au bureau

0%

des 21-34 ans (Génération Z et Millennials) ont envisagé un changement de carrière depuis le début de la pandémie.

LES INQUIÉTUDES LIÉES AU RETOUR AU BUREAU

Les causes de l'anxiété liée au retour au travail

0%

préfèrent partir en weekend avec leurs beaux-parents.

Les employés ne sont pas tous enthousiastes à l’idée de revenir à des modèles de travail en personne. Cela s'explique par le fait que beaucoup d'entre eux ont déjà vécu de nombreux changements et se sont adaptés à la flexibilité du travail à domicile.

Les conclusions de l'étude examinent en profondeur les raisons pour lesquelles les employés sont anxieux et frustrés à l'idée de retourner au bureau.

0%

préfèrent faire la vaisselle.

0%

préfèrent faire leur déclaration d’impôts.

0%

sont plus susceptibles de rechercher une entreprise qui leur permet de travailler à distance.

Les principales inquiétudes

Le trajet quotidien: les français préfèrent faire ces activités plutôt que de se rendre au travail :

  • 32% préfèrent partir en weekend avec leurs beaux-parents
  • 26% préfèrent faire la vaisselle
  • 19% préfèrent faire leur déclaration d’impôts

Impact sur le mode de vie

Plus de la moitié des employés français âgés de 21 à 34 ans ont dû rénover ou réorganiser leur domicile pour s'adapter au nouveau mode de travail à domicile, ce qui rend l'idée d'un retour au bureau d'autant plus frustrante.

Rencontrer de nouveaux collègues

33% des français affirment qu'ils ont de nouveaux collègues qu'ils n'ont jamais rencontrés et 40% d’entre eux sont inquiets à l'idée de les rencontrer en personne

Risques pour la santé

Le risque sanitaire rend encore les employés anxieux. Près de la moitié d’entre eux (48%) déclarent en effet qu’en raison des variants de la COVID, ils sont plus susceptibles de rechercher une entreprise qui leur permet de travailler à distance. Cette tendance est particulièrement marquée chez les jeunes générations, car elle concerne 76% des employés de 21-24 ans, contre 24% de ceux âgés de 55 à 65 ans.

Malgré ces inquiétudes, les employés ont globalement confiance en leur employeur pour limiter les risques. 74% des français pensent que leur entreprise rend leur environnement de travail aussi sûr que possible afin de réduire leur risque de contracter la COVID.

BIEN-ÊTRE DES EMPLOYÉS

Le bien-être comme priorité absolue

Un autre facteur clé qui impacte les employés est le bien-être. Si le travail à domicile a ses avantages, il a aussi un effet négatif sur la santé mentale. Alors que de plus en plus d'employés souffrent de stress lié au travail et de "burnout pandémique", la question qui se pose est la suivante : les entreprises offrent-elles un mode travail à distance favorisant le bien-être?

Les résultats de l’étude fournissent certaines réponses sur cet aspect.

25 % des français ont déclaré être moins heureux aujourd'hui qu'avant la pandémie.

46% des employés se sentent plus isolés à cause de la pandémie

20% des dirigeants d’entreprise s’estiment désormais plus isolés au travail

32% seulement des employés estiment que le travail à distance les a rendu plus empathique envers les autres

NOUVEAUX MODES DE TRAVAIL

Les raisons d’adopter un mode de travail hybride

0%

pensent que les appels vocaux permettent une meilleure communication avec leurs collègues.

Les restrictions imposées par la pandémie nous ont obligés à découvrir une nouvelle façon de maintenir des relations de travail et de créer des liens humains malgré l'isolement physique. Beaucoup d'entre nous craignaient alors que cela impacte la cohésion et la culture sur le lieu de travail. Pourtant, ceux qui ont utilisé la technologie pour se connecter ont trouvé plus facile de conserver ou de développer des relations professionnelles virtuelles.

  • 52% estiment que la communication en ligne via des appels vocaux ou vidéo est aussi efficace que la communication en personne
  • 72% pensent que les appels vocaux permettent une meilleure communication avec leurs collègues
  • 52% des employés de la Génération Z et Millenials (âgés de 21 à 34 ans) estiment pouvoir établir des relations personnelles avec leurs collègues sans jamais les rencontrer physiquement

L'accès aux outils de collaboration en ligne et aux vidéoconférences a rendu possibles les relations de travail virtuelles, mais 72% des personnes interrogées pensent que celles qui décrochent simplement le téléphone sont plus proches les unes des autres.

Les employés n’ont pas pu se retrouver spontanément autour de la machine à café, mais les entreprises ont cherché à entretenir la cohésion par des événements virtuels pour souder les équipes. L'empathie a également contribué à rapprocher les équipes : le fait de savoir que les autres membres de l'équipe étaient dans la même situation et éprouvaient les mêmes inquiétudes suite à la crise sanitaire a semblé rapprocher les individus.

Comment préparer le “lieu de travail" de l'avenir ?

Les conclusions de l’étude mettent en avant les nouvelles attentes des collaborateurs pour des modes de travail flexibles, et certaines inquiétudes concernant le retour au bureau.

Ces chiffres aident les entreprises à mieux préparer leur approche de travail hybride qui encourage la collaboration de leurs équipes et leur bien-être.

Prendre en compte les besoins individuels

Chaque membre de l'équipe a des opinions et des préoccupations différentes quant à un éventuel retour au bureau. La clé est d'offrir un certain niveau de flexibilité à laquelle la plupart des employés se sont habitués, pour offrir des modèles de télétravail qui conviennent aux modes de vie de chacun

Ne pas ignorer la Génération Z et les Millenials

Les entreprises qui imposent un retour à temps plein au bureau pourraient rapidement constater des vagues de départs, en particulier chez les jeunes collaborateurs. 76% des employés de la génération Z sont désormais plus susceptibles d'envisager un employeur proposant un modèle de travail à distance. Les managers devraient écouter et répondre à ces besoins, pour ne pas risquer de perdre une grande partie de leur jeunes employés.

Envisager un modèle hybride pour favoriser l'équilibre et le bien-être

L'équilibre est la clé. Combiner le travail à distance et au bureau permet d’apporter la flexibilité que les collaborateurs attendent désormais, tout en encourageant la cohésion des équipes pour une meilleure collaboration.

Utilisez la bonne technologie pour encourager les relations humaines authentiques

Les entreprises adoptant des modèles de travail flexibles à long terme devraient choisir des technologies qui soutiennent la culture du travail à distance et la collaboration. S’appuyer sur les bons outils et des processus qui donnent aux équipes du temps pour se déconnecter contribuent également à une meilleure satisfaction des employés, améliorant ainsi leur rétention.

Les changements majeurs dans le monde du travail soulignent que recréer du lien au sein des entreprises devient un enjeu prioritaire. L'empathie et la flexibilité sont des axes permettant de favoriser la cohésion des équipes, qui peut également être encouragée par l’utilisation de nouvelles méthodes et outils simplifiant la collaboration.

Sources:
  • 1 Covid-19 : quels effets sur le marché du travail en France ? - Vie Publique - https://www.vie-publique.fr/en-bref/279740-covid-19-en-france-limpact-sur-le-marche-du-travail-en-2020
  • 2 Activité et conditions d’emploi de la main-d’œuvre pendant la crise sanitaire Covid-19 en septembre 2021 - Dares - https://dares.travail-emploi.gouv.fr/publication/activite-et-conditions-demploi-de-la-main-doeuvre-pendant-la-crise-sanitaire-covid-19-septembre-2021