Catégories

Choisissez un sujet

Où positionner votre marque sur les médias digitaux ?

Ring Central Blog

Partager

URL copiée
2 minutes de lecture

Aussi étrange que ça puisse paraitre aujourd’hui, nous avons créé RingCentral Engage avant que Facebook ou Twitter n’apparaissent en Europe. 

Les marques ont aujourd’hui largement adopté ces réseaux sociaux, notamment pour des raisons d’image et de visibilité. En parallèle, certaines marques ont également déployé des communautés en ligne en complément de leur pages officielles sur les réseaux sociaux. 

Pour une marque, la question qui se pose est : Où faut-il être ? Doit-on aller sur chaque canal digital ?

Revenons aux fondamentaux du monde physique

Quels sont les 3 critères principaux pour choisir une maison ou un magasin ?

« L’emplacement, l’emplacement, l’emplacement », répond la maxime.

A priori, les meilleures pratiques veulent que :

  1. J’ouvre une boutique dans une rue commerçante
  2. Je passe un accord de distribution chez un distributeur spécialisé dans mon marché
  3. J’opère un « corner » dans un grand magasin

Si j’ai besoin de ces 3 emplacements, c’est pour des raisons différentes :

  1. Construire/renforcer mon image et de créer une relation de proximité
  2. Bénéficier du flux de clients du distributeur
  3. Bénéficier du flux de client et de l’image du grand magasin

Dans la communication numérique et les médias sociaux, c’est pareil

  1. J’ouvre une communauté de marque (l’équivalent d’une boutique « flagship » sur les Champs Elysées), qui ressort dans les premiers résultats de recherche de Google. L’endroit se doit d’être accueillant, l’expérience client minutieusement réfléchie et contrôlée. Ma communauté sert également à compléter le référencement naturel de mon site Internet et les inscriptions à venir alimenter ma base marketing.
  2. Pour les conversations distribuées, j’interviens sur les forums verticaux/spécialisés dans mon secteur d’activité. Je bénéficie de leur trafic et conduit les clients les plus intéressés vers ma marque.
  3. Quels sont les grands magasins de la conversation ? On pense tout de suite à Facebook, Twitter, Instagram, TripAdvisor… Je bénéficie du prestige de l’endroit, et du nombre élevé de visiteurs. J’espère détourner une partie de de la clientèle vers mon vaisseau amiral. Par contre, je ne suis pas maître de grand chose, c’est le propriétaire du lieu qui décide de l’expérience client et de l’accès à ses données.

Alors, faut-il mettre en place sa propre solution ou s’appuyer sur les plateformes mis en place par des « stars du web » ? 

La réponse est simple : il faut être présent partout, pour maximiser les chances de rencontrer son public. 

Mais le plus important est de ne pas se tromper sur l’objectif : on ne construit pas sa marque chez un tiers, on ne crée pas d’intimité dans une foire surpeuplée, on ne confie pas les données de ses clients à une entreprise qui vend des données. A l’inverse, on ne développe pas son business sans être référencé,  on ne peut montrer sa modernité qu’en suivant les usages, etc.

Flagships, corners et department stores : finalement, c’est simple les nouveaux points de contact !!!

Publié le 26 Mai, 2015, mis à jour le 24 Sep, 2021

Prochain article

Engagement digital

Le problème avec le téléphone, c'est le numéro !

Pour avoir longtemps travaillé dans les technologies d’infrastructure réseau, j’ai développé une sensibilité particulière aux notions d’adressage et de routage.  L’adresse, un mal indispensable L’adresse c’est un identifiant unique qui permet aux protocoles de routage de savoir où envoyer le message. L’exemple le plus courant est votre adresse postale, qui permet à la poste de ...

Partager

URL copiée